Venez vivre l’aventure spatiale de Thomas Pasquet sur très grand écran

Thomas Pesquet - 16 Levers de soleil
Thomas Pesquet - 16 Levers de soleil

Cette année c’est donc 16 Levers de soleil, le documentaire sur l’épopée du spationaute Thomas Pesquet, qui sera projeté sur le grand écran de l’Espace Carat, le vendredi 24 août 2018 à 17h00.

Pierre-Emmanuel Le Goff, le réalisateur, présentera en personne son documentaire. Le spationaute Jean-François Clervoy, collègue de Thomas Pesquet et vétéran de 3 missions spatiales, le rejoindra à l’issue de la projection pour échanger avec vous.

À l’heure actuelle la présence de Thomas Pesquet n’est pas encore officiellement confirmée.

Les places pour l’avant-première de 16 Levers de soleil, sont d’ores et déjà en vente au prix de 2,50 € au CGR et à la librairie Cosmopolite.

Le nombre de places étant limité, il est recommandé de ne pas tarder pour prendre vos places pour ce voyage dans l’espace !

16 Levers de soleil, le documentaire de Pierre-Emmanuel Le Goff sortira en salle le 3 octobre prochain.

Le 17 novembre 2016, Thomas Pesquet s’envole pour sa première mission spatiale. 16 Levers de soleil retrace les 6 mois passés en apesanteur à 450 km de la Terre par le plus jeune astronaute de l’histoire de l’ESA (Agence Spatiale Européenne). Il est aussi le dixième français à être allé dans l’espace.

16 Levers de soleil est le premier long-métrage tourné en 6K (ultra-haute définition) dans l’espace. Jamais auparavant des caméras d’une telle qualité n’avaient été utilisée lors d’une mission spatiale et cette prouesse technique a été rendu possible grâce, entre autres, à un partenariat avec la NASA et l’ESA. Une GoPro 4K a été spécialement préparée, pour la sortie extravéhiculaire, afin de résister à des températures extrêmes (de – 100 à + 150 degrés Celsius).

Tout comme l’oeuvre de Saint Exupéry que l’on retrouve en trame de fond, la musique a une place importante dans ce documentaire. Pierre-Emmanuel Le Goff a fait appel au saxophoniste et compositeur Guillaume Perret pour la musique du film. Un morceau a été interprété par Thomas Pesquet en apesanteur.

J’ai accepté de participer à cette aventure cinématographique car j’avais envie de raconter cette mission. Je l’avais déjà fait sur les réseaux sociaux au quotidien, mais ce n’était pas encore suffisant : je trouvais important de raconter la vraie histoire avec un début, un milieu et une fin. — Thomas Pesquet

Pour ceux qui se poseraient la question, le titre du film fait référence aux 16 levers de soleil auxquels les astronautes peuvent assister chaque jour depuis l’espace, la station spatiale internationale tournant à une vitesse de 28 000 km/h autour de la Terre.

D’une certaine manière, ce documentaire, c’était une manière d’emmener tout le monde avec moi. — Thomas Pesquet

Prêt pour le décollage ?
Rendez-vous à la base de lancement de l’Espace Carat, vendredi 24 août 2018 à 17h00