Café CL n°21 : Entreprises en promotion

CL et nous
CL et nous

Dans les années 1970 et suivantes, les entreprises n’apparaissaient dans les journaux locaux qu’à l’occasion de leur décès ou lors des conflits sociaux. Les journalistes spécialisés passaient pour fossoyeurs. Les relations avec le patronat de la région relevait du droit de réponse à quelques exceptions près. Tout à changé. Aujourd’hui, l’entreprise est célébrée, choyée, promue au rang de bienfaitrice des territoires. Le journal est à l’affût des innovations techniques, stratégiques et mêmes sociales quand il y en a. Qui a changé : le journal ? Les chefs d’entreprises ? L’air du temps ? Ce sera l’une des questions de ce rendez-vous suggéré par la cérémonie des « Étoiles de l’économie » organisée le 16 octobre par Charente Libre.

Mais évidemment il y a d’autres questions. Le journal ne risque-t-il pas de se faire piéger par un patron avide de communiquer autour d’une innovation douteuse ? La promotion d’une entreprise peut dissimuler une forme de publicité gratuite. Et qu’en pensent les concurrents ?

Enfin le libéralisme, oxygène des entreprises, n’a pas trop bonne presse depuis la crise de 2008. En regard de ces risques, il faut mettre l’indispensable valorisation du tissu économique régional, source de fierté territoriale, cette potion magique qui fait tant bien au journal et à ses lecteurs.

Samedi 20 octobre 2018 à 10h45
à La Cour de Ruelle
(rue Jean-Maurice Poitevin à Ruelle, grand parking devant la mairie)

Avec la participation de Armel Le Ny, rédacteur en chef de Charente Libre
ainsi que des lauréats des Étoiles de l’économie.

Entrée libre.

Page Facebook : CL et nous

Communiqué de CL et Nous
Thierry Cordebœuf